Quelles actions pour le nettoyage de sépulture et l'entretien d'une tombe ?

Il est capital de procéder au nettoyage de sépulture pour éviter qu’elle ne soit reprise par la mairie. En outre, cela permet de rendre respect au défunt qui repose désormais dans un autre monde. Voyons tout ce qu’il faut faire pour nettoyer une sépulture.

Nettoyage et entretien d’une tombe selon le type de pierre

Les pierres tombales sont conçues dans des matériaux diversifiés. Or, ces matières ne s’entretiennent pas toutes de la même façon. De même, elles ne sont pas toutes assujetties aux risques de dégradation.

Cela peut vous intéresser : Jardinage durable : conseils pour un espace vert écologique

Prenons le cas des tombes en granit. Elles sont extrêmement résistantes, mais au fil du temps, de la mousse pourrait apparaître sur la pierre. Aussi, il convient de la nettoyer à l’eau claire.

Pour sa part, le marbre est beaucoup plus fragile que le granit. Le calcaire est une pierre sujette aux rayures et aux tâches. Il convient de la nettoyer avec du savon noir et de l’eau. On évitera les produits corrosifs dans ce cas précis.

En parallèle : Gel et stagnation des tarifs bancaires en 2024

Les pierres poreuses et tendres de couleur claire sont plus fragiles. L’eau peut s’infiltrer et laisser des traces sur ce type de pierre. Outre cela, les microalgues risquent de la coloniser. Pour prendre soin de cette pierre, il suffit de la laver à l’eau claire. Pour trouver plus d’informations utiles sur le sujet, rendez-vous sur https://www.memoire-eternelle.fr/.  

Entretenir les ornements

La pierre tombale n’est pas la seule partie qu’il convient de nettoyer. Certes, il faut aussi prendre soin des autres ornements sur la pierre.

Des accessoires en métal sont susceptibles de rouiller et cela pourrait laisser des marques sur la tombe. Pour éviter ces problèmes, il vaut mieux trouver des produits destinés à retirer l’oxydation des ornements en métal. Le nettoyage se fait alors avec beaucoup de minutie pour éviter le développement de la rouille sur la pierre tombale.

Concernant les céramiques funéraires, il faut savoir que les porcelaines émaillées risquent de s’user à cause des intempéries et des rayons du soleil. Il convient de les nettoyer avec de l’eau et un chiffon.

Outillage et entretien de tombe

L’entretien de la tombe doit se faire de manière régulière. Les interventions ne doivent en aucun cas être agressives. Cela risque de conduire à la dégradation de la sépulture. Périodiquement, on retire les débris et les feuilles mortes avant de dépoussiérer les plaques et les jardinières.

En ce qui concerne les accessoires utiles, il faut prévoir divers équipements dont :

  • Une balayette ;
  • Un seau ;
  • Une brosse douce ;
  •  …

Il vaut mieux éviter l’usage de l’eau de pression qui peut désagréger la pierre. La brosse métallique est susceptible de la rayer.

La javel peut aussi dégrader le matériau. Aussi, il faut faire attention. 

Sinon, les tâches peuvent être retirées à l’aide d’une pâte à base de deux tiers de pierre ponce et d’un tiers de bicarbonate de soude. Il ne reste qu’à terminer le nettoyage à l’eau claire.

Et enfin, les ciseaux de jardin permettent de couper les mauvaises herbes qui poussent autour de la sépulture. Ainsi, cette dernière ne sera pas envahie par les herbes filles. La mousse pour sa part sera retirée grâce aux produits anti-mousse. On les trouve en vente dans les boutiques de pompe-funèbre.